2# Conduire en Nouvelle-Zélande : le permis Néo-Zélandais.

L’article qui a 3 semaines de retard…
Je vous l’avais promis, aujourd’hui, je vous explique comment obtenir un permis néo-zélandais. Je n’ai pas passé mon permis de conduire en Nouvelle-Zélande donc je parlerais de l’échange de permis. 
Si vous êtes plusieurs à être intéressés sur la façon de passer son permis de conduire en Nouvelle-Zélande, n’hésitez pas à me le faire savoir, je ferais la démarche.

 

Pour qui ? Pourquoi ?

Pour échanger votre permis de conduire contre un permis néo-zélandais : 

  • vous devez avoir obtenu votre permis depuis plus de 12 mois. 
  • votre permis ne doit pas expirer dans les 12 prochains mois suivant votre demande. 

Si vous êtes suspendu ou disqualifié, vous ne pouvez prétendre à l’échange de permis.
Si votre permis a moins de 12 mois, il vous faudra alors repasser le test pratique final du permis néo-zélandais. 

 

Le permis néo-zélandais est nécessaire si vous comptez rester et conduire plus de 12 mois consécutifs dans le pays ou si vous êtes amenés à conduire un véhicule de société. Dans le cas contraire, vous pouvez vous contenter du permis international ou d’une traduction de votre permis, je vous ai déjà tout expliqué ICI.
Avoir un permis kiwi présente l’avantage de pouvoir être utilisé comme ID (ou carte d’identité). En théorie, cela ne vous dispense pas de toujours avoir votre passeport et la copie de votre visa; mais dans les faits, il suffit amplement. Cela vous permettra de sortir picoler,  sans votre précieux passeport.

Par ailleurs, cela fait un joli souvenir. J’ai personellement 3 permis de conduire : coréen, français et kiwi. J’adore.

 

Le permis néo-zélandais, un fonctionnement différent.

Juste un petit point culture G.  Le permis kiwi se divise en 3 étapes/formats :

  • Learner Licence : vous ne pouvez pas conduire seul et vous devez toujours être accompagné d’un superviseur (un permis full license issus depuis deux ans). Vous pouvez conduire avec des passagers seulement avec l’accord de votre superviseur et vous devez apposer le signe « L » (Learner) sur votre voiture (que l’on trouve dans les agences AA). Ce permis est destiné à ceux qui passent apprennent à conduire, on peut commencer dès 16 ans. On pourrait comparer cela à notre conduite accompagnée.
  • Restricted licence : vous pouvez conduire seul, entre 5 heures du matin et 22h, hors plage horaire vous devrez être accompagné d’une personne détenant sa full license. Concernant les passagers, hors conjoint ou famille (parents, enfants), vous ne pouvez conduire sans superviseur. Les détenteurs d’une Learner Licence, peuvent l’obtenir au bout de 6 mois.
  • Full license : il faut avoir plus de 18 ans, vous n’avez aucune restriction et devez simplement suivre le code de la route. D’ailleurs, pensez à bien mettre dans votre CV que vous détenez un permis de conduire full licence. Vous obtiendrez ce permis lors de votre échange.

 

La démarche.

La démarche est sincèrement très simple. Cela vous coûtera $53 hors coût additionnels (impression, traduction…) et le permis vous sera délivré en 10 jours maximum. Bonne nouvelle, vous n’aurez pas besoin de donner votre permis français/belge/canadien.
Il faut savoir que quand vous effectuez un échange de permis en France, la préfecture saisit votre permis étranger et le détruit avant de vous délivrer votre permis français. France ! Prend exemple sur tes voisins p*****.

Il faut vous rendre dans :

Vous trouverez toutes les adresses sur le site officiel de l’Agence de Transport néo-zélandaise. Vous n’avez pas besoin de rendez-vous. Si il n’y a pas trop d’attente, comptez 20 a 30 minutes maximum pour faire votre permis.

Il vous faut :

  • remplir le formulaire DL5 que vous trouverez ICI.
  • votre passeport
  • une attestation de domicile en Nouvelle-Zélande: électricité, banque, assurance, téléphone…
  • le permis de conduire français
  • le permis international ou la traduction agréée de votre permis.
    Pour rappel, je suis passée par Can Can Translations. Je lui ai envoyé une photo de mon permis via Facebook messenger, effectué un virement de NZ$50 et j’ai reçu ma traduction en 2 jours. Au-delà d’être super sympa, cette jeune femme est très réactive et la moins cher que j’ai trouvé.
    Je sais, je vous en parle dans tous mes postes qui nécessite une traduction, ceci n’est pas un placement de produit. :D

Tous ces documents, doivent être imprimés ou photocopiés en couleur. Les agences AA peuvent le faire sur place, il vous en coûtera $1 par page.

Vous effectuerez ensuite un test de vue, à moins de ne pas voir à plus de 2 mètres devant soit, il est inratable. Faites-vous beau, vous serez pris en photo.

 

Les éventuelles complications. 

Oui, il peut y en avoir, mais soyons clair : changer d’agence, ça sera plus simple.

Mon permis a été issu il y a un peu moins de 3 ans, je suis donc en vitesse restreinte en France. En Nouvelle-Zélande, je suis néanmoins considérée en Full driving licence. La dame de mon agence n’étant pas au fait de notre code de la route, elle a souhaité demandé une vérification de mon permis avant son dépot. Hormis le fait qu’ils m’ont oublié et que j’ai attendu 48h avant de les rappeler, cela leur a pris 1h à tout casser pour vérifier la validité de mon permis. Une petite pensée à d’éventuel branleurs de passage :*
Si je n’ai pas changé d’agence dans mon cas, c’est parce que j’habite actuellement dans le trou du c** de la Nouvelle-Zélande.

Certaines agences peuvent vous demander un relevé d’information restreint (RIR).  C’est un document délivré par la préfecture du dernier lieu de résidence en France qui permet aux titulaires de permis de conduire français d’attester la validité de leur titre et de prouver que leurs droits à conduire n’ont pas été suspendus en France. Vous pouvez lire trouver ici  comment obtenir votre RIR à l’étranger et ici le formulaire de demande de RIR. Sincèrement, cela doit arriver à 1% de la population étrangère.

 

Comme je vous l’ai dis, ce n’est pas sorcier. Même si j’étais restée moins d’un an, je m’en serais fais un : juste pour le souvenir et le délire.  N’oubliez pas, roulez safe mes p’tits kiwis ! Yippee ki yay !!!

 

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *